Archives de
Étiquette : Mai

Bilan Mai 2020

Bilan Mai 2020

 

Un mois de Mai plutôt productif. J’ai préféré ne pas mettre les manga que j’ai lu puisque je n’ai pas encore construit correctement ma section manga. Je dois également refaire ma bibliothèque. Cependant comme je vais les relire cette été hors challenge Harry Potter, j’aurais eu le temps de faire mes photos et montage tranquillement entre temps ! N’empêche que niveau roman j’ai lu 1 239 pages ! Espérons que le mois de Juin qui commence va être tout aussi rempli !

 

 

Demain j’arrête !

Demain j’arrête !

 

 

Titre : Demain j’arrête !

Auteur : Gilles Legardinier

Editeur : France Loisir

Nombre de pages : 375 pages

 

 

 

Résumé :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mon avis :

Je commence une relecture complète des livres de Gilles Legardinier, un romancier incontournable selon moi , du moins depuis que je connais ses romans. Bien qu’ayant déjà lu et relu celui-ci, j’avais envie une nouvelle fois de me replonger dans les pages de cet ouvrage qui a rendu célèbre l’auteur. Il avait bien écrit quelques livres auparavant mais il restait méconnu. Depuis « Demain j’arrête », premier roman dans le genre comédie romantique contemporaine, son ascension est telle que peu de personnes ne le connaissent pas. Et si son nom peut-être parfois inconnu, les couvertures de ces livres sont, elles, épiques et inoubliables.

Nous entrons dans la vie de Julie, jeune femme qui enchaîne les situations plus cocasses les unes que les autres. Une nouvelle fois, ça ne loupe pas : elle se retrouve la main coincée dans la boîte au lettre de son nouveau voisin. On vous a déjà dit que la curiosité était un vilain défaut? Ceci n’est qu’une parmi tant d’autres situations. Mais il faut dire que, tout comme elle, ma curiosité aurait été vivement attisée par le nom de ce dernier : Rick Patatras.  S’ensuit  alors une chasse à l’amoureux hilarante à souhait. Qui est-il? D’où vient-il? Julie ne le sait pas, cependant, plus elle apprend à le connaître et plus elle en tombe amoureuse. Mais certains signes ne trompent pas, Rick cache un grand secret. Un agent gouvernemental sous couverture? Un hacker professionnel caché? Un grand voleur préparant le coup du siècle? Son intuition va la mener loin, à notre plus grand plaisir.

J’avoue qu’au début de ma lecture, j’ai eu parfois quelques difficultés, ayant déjà lu une bonne partie de ses romans dans l’ordre de sorties. J’avoue avoir depuis plusieurs années, son roman « Ça peut pas rater! » ancré dans ma tête. Par moments, je me demandais « mais quand va t’il se passer tel ou tel truc » avant de me rendre compte que je n’étais pas dans le bon livre. Une relecture ça peut être quitte ou double. Mais très vite, je me suis laissée emporter en essayant de me détacher de mes souvenirs. Chose absolument impossible puisque régulièrement j’avais un grand sourire ou un éclat de rire.. tout en me remémorant mes émotions ressenties à ma toute première lecture.

D’autres points  entrent en compte au niveau des personnages. Entre une collègue cliché même de la « bimbo » un peu écervelée, un meilleur ami fana de la mécanique, des amis tout aussi délurés que notre héroïne, une boulangère au caractère bien trempé et une grand-mère attendrissante..bref un bouquet explosif de personnalités authentiques. Ils auraient pu être mes propres amis, connaissances, commerçants. Jusqu’au client, petit vieux absolument détestable, que nous rêvons tous de voir se casser la figure avec satisfaction dans les escaliers.

Et entre l’histoire réellement exquise  que l’expression utilisée à tomber par terre de rire… il n’en fallait pas plus pour que je retombe sous le charme enivrant des mots de Gilles Legardinier. Les fous rires s’enchaînent, les émotions également. Nous doutons en même temps que notre héroïne, nous vivons avec elle chaque instant… La manière dont l’auteur a de tourner les situations en passant du comique à la tendresse est unique. Il a ce petit quelque chose d’unique qui nous transporte d’une page à l’autre sans nous lasser. Des mots se liant et s’alliant pour former une histoire dont on ne sort qu’en se demandant : pourquoi je ne l’ai pas connu plus tôt? Il s’agit ici plus qu’un coup de coeur. Je vous le conseille vivement !