Archives de
Étiquette : tome 2

Insoumise

Insoumise

 

Titre : Insoumise

Auteur : Ally Condie

Editeur : Gallimard Jeunesse

Nombre de pages : 440 pages

 

 

Résumé :

Cassia a quitté la Société pour s’aventurer dans les Provinces Lointaines à la recherche de Ky. De l’autre côté de la frontière, elle découvre l’existence d’une vie différente, un avant-goût de liberté… Et la montée de la rébellion.

Mon avis :

Peu de temps après la fin du premier tome, j’ai enchaîné ma lecture, une lecture très rapide. En effet, après avoir passé 6 jours sur ce tome initiateur (en ne lisant que le soir), j’ai terminé ce second en 3 jours. Je vous avoue avoir eu du mal à le terminer. Non pas à cause de l’histoire ou de l’écriture mais parce que je ne voulais pas finir le livre et  je voulais le faire durer. J’étais si bien avec les personnages que lorsque j’ai vu qu’il ne restait qu’à peine 5 chapitres.. j’ai freiné. Cependant, la promesse de retrouver ce petit monde dans le dernier volet m’a permis d’aller de l’avant.

Cassia et Ky sont séparés. La première dans les camps de travail, le second comme chair à canon pour l’Ennemi dans un petit village. Mais très vite, notre héroïne va saisir sa chance de pouvoir partir le retrouver qu’importe le temps que cela prendra. C’est ainsi qu’elle fait route avec Indie, une jeune fille à la chevelure de feu et au tempérament bien trempé. De son côté, Ky a pris la fuite vers le Labyrinthe avec Vick, un jeune homme tout comme lui « survivant » de ces villages où ils sont envoyés comme sacrifices . Et Eli, qui par son âge et sa façon d’être, ressemble vraiment à Bram le petit frère de Cassia.

J’avais un peu peur de cette lecture. J’ai fait l’erreur d’aller zieuter d’autres chroniques portant sur ce tome et certaines n’étaient vraiment pas glorieuses. Malgré cela, j’ai continué mon aventure auprès de nos amis d’Oria jusqu’aux  Provinces Lointaines. Très vite, j’ai compris que Cassia et Indie étaient sur les pas de Ky mais ce dernier, persuadé que sa chère et tendre était à l’abri dans leurs villes d’Oria, continuait d’avancer pour pouvoir la retrouver. Petit à petit, ils se rapprochent et ils se retrouvent. En avançant dans le récit, j’ai vu que les désirs de Ky et Cassia se distinguaient sur certains points et n’étaient pas totalement sur la même longueur d’onde. De plus,Ky semblait cacher un secret. Un secret qui pourrait éloigner de lui celle qui l’aime en retournant vers Xander.

Dans ce second volet, Xander est toujours présent. Il est un soutien indéniable pour Cassia; il ne faut pas oublier qu’avant d’être promis l’un à l’autre, ils étaient les meilleurs amis depuis l’enfance. J’avais une pointe de tendresse pour lui. Il sait qu’elle aime Ky mais il continue à s’accrocher à elle par amour.

Dans le Labyrinthe, ils découvrent le village des fermiers, ces personnes classés Aberrations ou Anomalies ou qui ont fuit la Société, tout simplement  pour vivre en marge de celle-ci. Mais les fermiers ont déjà déserté leurs villages. Lorsque Cassia et Ky s’y retrouvent, ce n’est que du bonheur. J’ai été très attendrie par notre héroïne. Elle découvrait les peintures faites par les fermiers, les livres troquės, toutes ces merveilles que la Société pensait avoir détruit. Elle découvrait le monde avec un regard différent. Un regard d’enfant, ayant toujours vécu sous le joug de la Société qui lui dictait ce qu’elle devait faire, apprendre, comprendre. Grâce à ces nouvelles choses découvertes, c’était une nouvelle naissance. La naissance de la Cassia voulant être indépendante et non celle qu’on voulait lui imposer, qu’elle aurait dû devenir bien plus tôt si elle avait eu la liberté de choisir, de grandir par elle-même.

Comme je vous le disais plus haut, les désirs Ky et Cassia divergent. Alors que notre héroïne souhaite rallier le Soulèvement qui combat la Société, Ky lui, souhaite juste pouvoir vivre en paix avec sa dulcinée. Très vite, son passé refait surface dans sa mémoire et j’ai ressenti à quel point il a souffert étant enfant. La mort de son village. La mort de ses parents, son père étant un fervent participant au Soulèvement. Comment ne pas compatir à cela? Oui, il a fait de mauvais choix, par peur de perdre Cassia, mais comment lui en vouloir?

Tout au long du roman, j’ai été comme hypnotisée par l’écriture d’Ally Condie qui est très poétique. Ses mots sont comme des plumes, très légères à lire, mais aussi addictives que du chocolat. Il m’en fallait plus, toujours plus. Milles et une questions se bousculaient dans mon esprit, Et lorsqu’enfin j’ai tourné la dernière page, je n’ai pu m’empêcher de m’exclamer « Mais noooon ! Mais pourquoi???!! »

Vous l’aurez compris, ce second tome est pour moi une réussite. Contrairement à beaucoup qui ont été déçus, j’ai été enchantée de continuer cette histoire, c’est pour cela que je vais m’empresser de lire le dernier volet de cette trilogie.

TOME 1TOME 3